trompe-


trompe-

⇒TROMPE-, élém. de compos.
Élém. issu d'une forme de tromper, entrant dans la constr. de subst. masc. V. trompe-la-mort, trompe-l'œil et aussi:
trompe-cœur, subst. masc. Tout le roman français (...) est (...) le triomphe du trompe-cœur (Cl. ROY, Le Commerce des classiques, 1953, p. 236 ds QUEM. DDL t. 9).
trompe-l'esprit, subst. masc. Voici enfin la ressemblance et non le trompe-l'œil, le trompe-l'esprit après la déformation qui gêne notre regard (COCTEAU, Le Rappel à l'ordre, 1919, p. 117, ds QUEM. DDL t. 15).
trompe-(l')oreille, subst. masc. Sa passion de la vérité le pousse [le poète moderne] à prendre des notes presque scientifiques qui, s'il veut les présenter comme poèmes, ont le tort d'être pour ainsi dire des trompe-oreilles auxquels la réalité sera toujours supérieure (APOLLINAIRE, in Mercure de France, 1er déc. 1918, p. 389, ds QUEM. DDL t. 15).
Prononc.:[]. Bbg. QUEM. DDL t. 15 (s.v. trompe-(l')oreille); 34 (s.v. trompe-oreille).

trompe-
Premier élément de mots composés, tiré du verbe tromper. Trompe-la-mort, trompe-l'œil.
REM. Sur le modèle de trompe-l'œil, on rencontre trompe-oreille (Apollinaire, 1918, in D. D. L.) ou trompe l'oreille; trompe-l'esprit (Cocteau, 1919, in D. D. L.); trompe-cœur (Claude Roy, 1953, in D. D. L.).
0 Il (Joyce) emploie tous les subterfuges, truquages, procédés : le demi-mot (avec clin d'œil), le calembour, le faux plein verbal, le trompe-l'oreille, toutes les lacunes du discours cohérent par où il prétend faire passer autre chose.
Henri Lefebvre, la Vie quotidienne dans le monde moderne, p. 18.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • trompe — [ trɔ̃p ] n. f. • fin XIIe; frq. °trumba, trumpa, p. ê. d o. onomatopéique I ♦ 1 ♦ Instrument à vent à embouchure, formé d un tube évasé en pavillon (cor, olifant, schofar, et spécialt trompette). Sonner de la trompe. Loc. Proclamer qqch. à son… …   Encyclopédie Universelle

  • Trompe-l’œil — Trompe l œil  Cet article concerne genre pictural. Pour l album de Malajube, voir Trompe l œil (album). Pere Borrell del Caso, huile sur toile, Ma …   Wikipédia en Français

  • Trompe l'œil —  Cet article concerne genre pictural. Pour l album de Malajube, voir Trompe l œil (album). Pere Borrell del Caso, huile sur toile, Ma …   Wikipédia en Français

  • Trompe-l'œil — Trompe l œil, which can also be spelled without the hyphen in English, [For example by the [http://www.nga.gov/exhibitions/2002/slideshow/slide 176 1.shtm National Gallery of Art, Washington] ] ] (French: trick the eye , IPA2|tʁɔ̃p lœj) is an art …   Wikipedia

  • trompe-l'œil — [ trɔ̃plɶj ] n. m. inv. • 1800; de tromper et œil 1 ♦ Peinture visant essentiellement à créer, par des artifices de perspective, l illusion d objets réels en relief. « Panneaux réclame non pas plats ou même peints en trompe l œil, mais compliqués …   Encyclopédie Universelle

  • trompe — 1. (tron p ) s. f. 1°   Terme vieilli. Trompette. •   À ce poëte des rois [Ronsard] la cour tresse un laurier royal ; le succès double son effort, sa joue enfle, il souffle sa trompe.... et la France n a plus rien à envier à l ampoule espagnole,… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • trompe — TROMPE. s. f. Cor, Tuyau d airain recourbé, dont on se sert à la chasse pour sonner. Sonner de la trompe. Trompe, se prend aussi quelquefois pour Trompette, comme dans cet exemple, Publier à son de trompe, crier à son de trompe, pour dire,… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • TROMPE-L’ŒIL — On pourrait dire que le trompe l’œil est une représentation destinée à donner l’illusion de la réalité, si cette définition n’était également applicable à presque toutes les œuvres d’art de conception réaliste. Le trompe l’œil naît quand la… …   Encyclopédie Universelle

  • trompe — d un elephant, Proboscis dicitur etiam Manus. Le museau ou groin de l elephant. Trompe ou sabot dequoy se joüent les enfans, Turbo. Trompe, la pompe du navire, voyez Pompe. Trompe ou trompette, Tuba, Cornu. Le son de la trompe quand en guerre on… …   Thresor de la langue françoyse

  • Trompe-l'Œil — 〈[trɔ̃lœ:i] n. 15 oder m. 6; Mal.〉 naturgetreue Wiedergabe eines Objektes mithilfe perspektivischer Mittel in einer Weise, dass zw. Wirklichkeit u. gemaltem Objekt nicht mehr unterschieden werden kann [frz., „Augentäuschung“] * * * Trompe l Œil… …   Universal-Lexikon


We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.